Les sociétés

                                                                                                                                   Fête-Dieu 2017 – l’Echo des Alpes et la Gougra réunies

La société de musique l’Echo des Alpes

La société fut fondée en 1886. Voulant fonder une société, des personnes bien intentionnées et de bonne famille étaient convaincues qu’une fanfare bien organisée ne pourrait qu’apporter de la joie et des divertissements honnêtes à la population.

Les premières leçons de musique furent données par l’instructeur fédéral Perruchoud qui avait élu domicile à Vissoie pendant une saison d’hiver.

Après avoir surmonté certaines critiques hostiles à la musique, la fanfare fut enfin acceptée par la population et en particulier par le curé de la paroisse, après avoir participé pour la première fois à la procession de la Fête-Dieu, puis à diverses manifestations civiles et religieuses.

En 1901 déjà, l’Echo des Alpes organisait le Festival des Fanfares du Valais central. La 30ème fête de cette Fédération est également confiée à Vissoie en 1922.

Durant l’hiver 1936/37, on nivela le nord de la colline de la chapelle  pour créer la place de fête qui recevra le festival le printemps suivant. En 1961, nouveau festival à Vissoie, les musiciens arborèrent pour l’occasion le chapeau-costume. Ce chapeau sera ensuite remplacé, en 1964, par le premier costume de la fanfare.

1976 vit apparaître le premier uniforme. En 1978, Vissoie eut l’honneur et la responsabilité du 78ème Festival des musiques des districts de Sierre et Loèche. En 1986, la société fêta dignement ses cent ans. 1995 fut l’année du 95ème Festival.

En 1999, la société a eu la joie et le plaisir d’organiser la 36ème Amicale du Rawyl pour la 1er fois (en inaugurant son 3ème drapeau et son 2ème uniforme), suivi de la 42ème Amicale du Rawyl en 2005.

Actuellement, La société compte 38 musiciens et 1 porte-drapeau, 3 porte-corne et 4 filles d’honneur. Par son école de musique, la société forme aujourd’hui 17 jeunes issus de la vallée, voire même de la région sierroise.

Ses buts sont multiples : premièrement, d’agrémenter tout au long de l’année les diverses manifestations à Vissoie et en Anniviers tout en exerçant un rôle social et formateur pour la jeunesse de la vallée. Par ses différentes activités, elle cherche également à tisser des liens entre les générations et à créer l’alchimie entre le passé et le présent.

Depuis 2000, la société a participé à 3 Fêtes fédérales : à Fribourg (2001), à Lucerne (2006) et à Montreux (2016).

Enfin, pendant les 18, 19 et 20 mai 2012, l’Echo des Alpes a organisé le 112ème Festival FMSL et la 49ème Amicale du Rawyl et fêta à cette occasion son 125ème anniversaire.

La société de fifres et tambours La Gougra

La société des fifres et tambours « La Gougra » de St-Jean naquit en 1954 sous l’impulsion des membres fondateurs. L’ancienne commune de St-Jean était constituée de 3 villages : Mayoux, Pinsec et St-Jean. Elle fait partie maintenant de la commune d’Anniviers.

Le nom de la société provient de la rivière qui coule non loin du village de St-Jean.

Le but de ce groupe était à l’origine d’animer le travail de la vigne, la Fête-Dieu et les différentes kermesses villageoises. Actuellement, la société assure aussi l’animation du 1er août ainsi que des fêtes patronales des 3 villages.

La société s’est également produite à l’étranger, en France en 1968 à St-Etienne, en 1984 et 1987 à Aubenas ainsi qu’à Reichenbach en Allemagne en 1989 et plus récemment, en Suisse lors du Basel Tatoo en 2016.

L’ancien costume, inauguré en 1984, représentait les députés de la diète des années 1830-1850. Le costume actuel a été inauguré en 2011.

Pour leurs instruments, ils ont opté pour le bois puisque, à la fois leurs fifres et leurs tambours sont fabriqués avec ce matériau.

Depuis 1970, la société a rejoint l’association des Tambours et Fifres du Valais romand (ATFVR) et elle a ainsi l’occasion de participer au festival annuel organisé dans divers endroits de notre canton.  La Gougra a même organisé cette fête à trois reprises, en 1976, 1990 et 2004.

Depuis 1995, elle fait également partie de L’Union Romande et par conséquent de l’Association Suisse des Tambours (AST).

Cette troupe est constituée actuellement de 46 musiciens de la région d’Anniviers et de Sierre, 1 porte-drapeau et 2 filles d’honneur.

Le but de la société est d’augmenter le nombre de musiciens, de maintenir un bon niveau musical, de former des jeunes sans oublier de resserrer les liens d’amitié entre les différents membres.